Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 20:09
Il s'agit du premier tome de la trilogie "Terre Noire" de Michel Honaker, "Les exilés du tsar".
Ce roman m'a été chaudement recommandé par Emjy et Violette (qui me l'ont en fait mis dans les mains ! et je les en remercie beaucoup !). Et j'ai adoré ce premier tome.


C'est l'histoire d'une famille russe, les Danilov, et plus particulièrement de Stepan Tchakarov, le fils adopté.
On est en 1887, à Saint Pétersbourg. Stepan Tchakarov est un compositeur doué, très doué même, qui donne son premier ballet au prestigieux théâtre Marinski, en présence même du tsar. Si ce tsar ne paraît pas intéressé plus que cela envers l'artiste, son fils est touché par la musique de Stepan.
Une autre admiratrice de Stepan est sa soeur par adoption (même s'il n'est pas complètement adopté), Natalia, l'héroïne de cette histoire. Elle représente sa mère lors de cette représentation, alors que cette dernière est très malade, et ne peut plus soutenir ce fils qu'elle aime tant.
Car il a besoin d'être défendu contre les loups qui crient à la porte. Son talent et son intégrité, l'amour que lui porte sa mère adoptive suscitent nombre de jalousies et de ressentiments. Comme loups, j'ai nommé le fils aîné des Danilov, Valadia, ainsi que le mari de l'autre fille prénommée Olga (donc soeur de Valadia et Natalia), Kusak. Ces deux personnages sont infects, détestables, jaloux, préoccupés par l'argent et dans le cas de Kusak par le pouvoir et le rang social. Ils n'ont cesse de vouloir évincer le talentueux Stepan de leur vie et de leur famille, par tous les moyens possibles. Face à eux, Natalia a peu de poids, même si elle a la volonté de défendre Stepan, à qui elle est très attachée depuis l'enfance.

Mais qu'est ce que Terre Noire ?
Le titre vient d'un domaine, Terre Noire, qui a été donné par la baronne, sa mère d'adoption. Cette terre à laquelle Stepan est attachée, le seul endroit où il se sent bien, chez lui :


"Pour prétentieux que cela puisse paraître, j'aime dire : mon domaine. Ces terres sont miennes, en effet, mais plus encore, elles sont ma chair et mon sang."  (chapitre 5)

"A travers la fenêtre crasseuse, j'aperçois les bouleaux parés de frimas qui émergent du brouillard tels des mâts de navires en perdition. L'aube frileuse répand une clarté glauque sur cet infini de neige. Ma chère Russie. Tout mon être se refuse à t'abandonner. Je suis fait de ta terre noire et mon âme y puise sa force. Que deviendrais-je si j'en étais privé ? Un autre, sans doute, et cet autre-là me fait peur... " (chapitre 13)

Le style est aussi superbe : on est vraiment plongé dans la Russie de cette fin du XIXe siècle. On se croirait vraiment dans un roman russe. Tout y est : l'attachement à la terre, au domaine, la grandeur du pays, la culture, l'honneur qui faut protéger, la vengeance, les sentiments exacerbés, l'impression de situations auxquelles on ne peut pas échapper...

C'est sur cette soif de vengeance que s'achève le premier tome...

Et c'est avec une soif de lire la suite que j'ai fermé ce livre !

Partager cet article

Repost 0
Published by Artemis - dans Livres jeunesse
commenter cet article

commentaires

Pando 29/10/2009 15:35


J'aime beaucoup le style des recommandations d'Emjy et Violette XD
Il me fait de l'oeil depuis un certain temps ce bouquin, et à chaque billet ou avis un peu plus !


Artemis 29/10/2009 17:45


Il est vrai que leurs recommandations sont très efficaces et en plus excellentes Le jour où nous étions chez Gibert,
nous avons littéralement dévalisé leur stock de Terre Noire en embarquant toutes les occasions disponibles du premier tome (qu'ils sont gentiment allés nous chercher en réserve) !!!