Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 08:34

Voici un livre qui arrive à point nommé pour le printemps ! C'est un roman contemporain inspiré par les romans de Jane Austen, et racontant l'histoire d'une jeune femme complètement fan de cette grande dame de la littérature anglaise du XVIIIe siècle. Il m'apparaît dans le même style que des romans tels que ceux de Victoria Connelly (A weekend with Mr Darcy, The perfect hero, etc.) Il y a probablement d'autres comparaisons plus pertinentes (vos avis sont les bienvenus !), mais j'ai peu lu de livres dans cette lignée. 


 Austenland_large.jpg

 

Coup de foudre à Austenland est donc l'histoire de Jane Hayes, une jeune Américaine obsédée par le personnage de Mr Darcy (plus d’ailleurs celui de l’adaptation réalisée par la BBC que celui des lignes de Jane Austen) et dont la vie amoureuse semble tout sauf heureuse. Une grande tante joue le rôle de la fée marraine en lui offrant, via son testament, un séjour en Angleterre à Austenland, où les fantasmes de riches femmes rejoignent la réalité : vivre dans l’Angleterre de notre chère Jane Austen, ou plus précisément, vivre pendant quelques semaines dans les décors et costumes d’une adaptation austénienne. Les portables et autres appareils électroniques sont confisqués, et tout est fait pour que le voyage dans le temps soit le plus réaliste possible, tant au niveau des activités que de la manière de s’exprimer (et attention aux anachronismes, car la maîtresse des lieux veille !). Ces femmes évoluent face à des acteurs (très vite on voit apparaître le Mr Darcy et le Mr Hurst). Cette immersion dans son rêve réussira-t-il à montrer à Jane qu’elle poursuit une chimère et l’aidera-t-elle à se retrouver elle-même ?

 

Coup de foudre à Austenland est un roman qui se lit avec plaisir, rapidité, fluidité. L’héroïne, Jane, nous est d’emblée sympathique. C’est une jeune femme dynamique qui n’a pas eu de chance en amour (comme nous le prouve la liste de ses petits amis dont les brefs récits s’intercalent entre les chapitres), et qui surtout, comme la plupart d’entre nous, adore Jane Austen. Et ses héros que Jane Hayes place en idéaux masculins.

Mais que penser de ces femmes qui volontairement, contrairement à Jane, viennent se faire conter fleurette par des acteurs (car ce sont des acteurs) ? qui jouent à tomber amoureuses de leurs fantasmes selon des scenarii convenus à l’avance ? J’avoue que cela m’a laissé avec un sentiment de malaise latent.

Cependant il est vrai que l’on ne peut bouder son plaisir à voir ces dames s’ennuyer à la broderie ou s’enthousiasmer à l’idée du bal à venir !

 

Maintenant, j’attends avec impatience l’adaptation qui, j’espère, sera légère et drôle, ce roman s’y prêtant parfaitement.

 

austenlandposter.jpg

 

Lu dans le cadre des Lectrices Charleston

 

Logo lectrice Charleston

Partager cet article

Repost 0
Published by Artemis - dans Lire - lire - lire
commenter cet article

commentaires

Chinchilla 14/05/2013 18:09

J'ai toujours beaucoup de mal avec le "para-austénien" mais pourquoi pas, au moins ça a l'air léger :)

April73 14/05/2013 12:33

Je l'ai commandé il y a quelques temps, j'attends de le recevoir pour le lire. :-)

J'ai également hâte de voir le film. :-)