Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 19:36

Le Chocolat vous dit peut-être quelque chose... C'est normal ! Il s'agit d'un film sorti en 2001, avec pour vedettes Johnny Depp et Juliette Binoche. Le livre dont je vous parle aujourd'hui est celui qui a inspiré le film.

 

chocolat.jpg

 

Vianne Rocher et sa fille Anouk arrivent dans le village de Lansquenet, près d’Agen. Vianne a l’esprit nomade, voyageant beaucoup comme elle l’a fait toute sa vie avec sa mère. Mais en arrivant à Lansquenet, elle sent que peut-être, c’est un lieu qu’elle pourrait habiter. Et elle décide d’ouvrir une chocolaterie. Pour certains habitants, au premier rang desquels le curé du village, Reynaud, c’est un véritable affront. Pour d’autres, comme Armande, une grand-mère haute en couleur, c’est une joie !

 

Le Chocolat est un récit à deux voix : d’un côté, Vianne Rocher, et l’autre Reynaud, le curé, l’Homme noir qui se confie, se confesse pourrait-on dire, au précédent prêtre de la paroisse, dans le coma. Car Reynaud est loin d’être un saint, il a un passé trouble, qu’il essaie d’expier par des privations multiples  et un contrôle constant, s’interdisant la moindre sensation, le moindre plaisir. Son attitude est tout aussi inflexible envers les fidèles de sa paroisse. Sa vision de l’église est plus que limitée et toute en sévérité. Il est l’opposé de Vianne, qui représente la joie de vivre, l’instinct, les sens.

 

Voici une jolie histoire aux personnages soit très attachants, soit assez détestables, qui nous plonge dans l’atmosphère d’un village de campagne, avec ses commérages et certains de ses habitants à l’esprit de clocher très prononcé. C’est sans doute le reproche que l’on peut faire à ce roman : les personnages ont des personnalités révélant peu de surprises. J’ai d’ailleurs eu du mal à rentrer dans l’histoire, me demandant un peu quel était l’enjeu. Mais je me suis laissée porter par le récit, espérant que Vianne trouverait enfin la sérénité et un endroit où elle se sentirait enfin chez elle.

 

A préciser également, cette nouvelle édition est préfacée par Tatiana de Rosnay !

 


Lu dans le cadre des Lectrices Charleston

Logo lectrice Charleston

Partager cet article

Repost 0
Published by Artemis - dans Lire - lire - lire
commenter cet article

commentaires

Le cas Eduard Einstein de Laurent Seksik 18/10/2013 12:56

C'est un ouvrage au contenu très riche, merci!

Artemis 09/04/2014 11:41



Avec plaisir !