Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 19:52
Avant de me mettre comme promis au récit de mon séjour à la découverte de Jane Austen et Sherlock Holmes, je voudrais vous parler d'un petit livre que j'ai lu ce matin et qui m'a énormément touchée. Il s'agit d'un roman d'Eliette Abécassis (c'est d'ailleurs le premier livre que je lis de cet auteur), intitulé La Répudiée (2000). C'est le récit d'un amour absolu. Un grand merci à Claire de m'avoir prêté ce texte.

Pour moi, ce n'est pas un roman, c'est un monologue de théâtre, un poème, une psalmodie. C'est envoûtant, pudique et sensuel à la fois.


De quoi ça parle ?

La voix du narrateur est celle de Rachel. Elle a 26 ans, est mariée à Nathan depuis 10 ans, et vit à Méa Shéarim, un quartier très traditionnaliste de Jérusalem.
Cet homme à qui elle est mariée, elle ne l'a pas choisi. Mais dès leur premier regard le jour de leur union, elle a su qu'il serait l'homme de sa vie, celui à qui elle était destinée.

Mais voilà, au bout de 10 ans de mariage, elle n'a toujours pas conçu d'enfant. Or, la loi hassidique donne le droit à l'époux de répudier sa femme, si elle est stérile, au bout de 10 ans. Car selon les croyances, l'amour ne compte pas, le mariage est fait pour avoir une descendance. Et c'est ce qui va la détruire...


Les premières pages ont été un peu difficiles car j'ai été surprise par le style, très marqué (un peu psalmodique). Mais je suis vite rentrée dedans.

Ce livre m'a révoltée et touchée.

Révoltée, car on sent la dictature de cette loi, qui condamne au malheur ces femmes qui n'ont pas de vraies libertés, aucune indépendance. On sent que leur manière de penser est totalement régie par cette loi, par leur éducation.

Touchée, car au bout de quelques pages, j'étais totalement entrée dans l'histoire, et je suivais les émotions et douleurs de cette jeune femme.

C'est un texte que j'avais envie de lire à haute voix, dont j'avais envie de faire résonner les mots.

Voici un extrait du premier chapitre, une sorte d'invitation à entendre le récit de Rachel :

"Nous habitons Jérusalem mais en fait nous n'y sommes pas. Nous sommes ailleurs. Nous ne sommes nulle part. Nous sommes à Méa Shéarim. Entre la vieille ville et la ville nouvelle, c'est un quartier aux maisons basses, aux cours entrelacées, entrées infinies, tunnels confidentiels, petites chambres, mansardes ou caves, balcons de fer forgé, intérieurs, extérieurs, enclaves secrètes. Entrez, venez parmi nous, vous verrez les Hassidim au pas pressé, dans les yechivas où l'on étudie la nuit, le jour, et encore la nuit. Entrez donc, voyez ces hommes aux papillotes, aux lévites et aux barbes noires. Entrez la tête couverte, mais entrez, car l'on ne cesse d'entrer ici, cour après cour, couloir après couloir, boutique et arrière-boutique, entrez donc, et vous sauterez de l'autre côté du miroir de ce pays que l'on ose nommer. Pourtant, nous sommes au coeur d'Israël, au centre de Jérusalem, près de la porte de Damas et du quartier arabe de la vieille ville. Alors entrez, et peut-être posséderez-vous l'avenir, comme nous, si vous rencontrez l'enthousiasme, et peut-être saurez-vous pourquoi le monde fut créé. Mais c'est un secret que ne peuvent connaître que ceux qui entrent, ensemble, sable et mer, dans cette vaste famille qu'est la nôtre. Entrez donc, et regardez : nous sommes tous les mêmes avec nos vêtements sombres, notre démarche empressée, et surtout nos yeux, étoiles fatiguées par des nuits et des nuits de veille."



Pour moi, l'histoire de cette femme est une tragédie antique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Artemis - dans Lire - lire - lire
commenter cet article

commentaires

Camille la It Girl 12/12/2009 20:28


Alors je reviens après l'orage presque! Je viens de m'apercevoir que ce livre a été écrit après qu'Eliette Abécassis ait été la scénariste de Kadosh d'Amos Gitaï ( exactement la même histoire) et
je vais donc vite chercher ce livre! Et je te conseille le film, Claire doit bien l'avoir quelque part, non ?


Artemis 14/12/2009 11:57


Elle l'a vu, mais elle ne l'a pas ^^ Mais je vais voir s'il est à ma médiathèque
Je te conseille le livre, qui se lit très vite. D'ailleurs ça y est, j'ai ouvert un topic sur Eliette Abécassis sur l'Inn !


Lila 18/11/2009 14:02


Un fait de l'histoire du Sha d'Iran, où il a dû répudié celle qu'il amait.