Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 15:07

J'ai décidé de partager avec vous les quelques balades que j'ai faites pendant mes vacances. Je risque de ne pas être très régulière, puisque dès demain je n'aurai plus internet (mais j'essaierai de préparer consciencieusement mes billets pendant ce temps là !!!). L'idée est surtout de partager avec vous les photos que j'ai prises.

 

Direction Orgnac l'Aven (indiqué par le point rouge sur la carte), en Ardèche, pour la première balade.

 

carte orgnacMerci Google Maps !

 

Tout d'abord, vous pourriez me demander : mais un aven, qu'est-ce que c'est ?

Là, je vais voir mon ami Wiki qui résume très bien la chose :

Un aven (de l'occitan avenc prononcé généralement avén/ovén) est un gouffre caractéristique des régions karstiques, le plus souvent formé par l'effondrement de la voûte d'une cavité karstique (ou grotte) dû à la dissolution des couches calcaires.

Un aven est une cavité dont l'accès s'ouvre dans le sol et qui présente sur tout ou partie de son développement la forme d'un puits vertical ou sub-vertical, ce qui la rend difficilement accessible sans matériel spécifique. Les dimensions de l'ouverture en surface de ces cavités béantes sont très variables : de quelques décimètres jusqu'à deux cents mètres, de même la profondeur peut être impressionnante.


Comme le guide nous l'a expliqué, la différence entre une grotte et un aven, c'est que la grotte a une ouverture directe au niveau du sol, alors que l'aven a une ouverture dans le sol (pour faire simple, un trou !!!).

 

Mais laissez moi vous montrer cela en images ...

 

aven 1917 v2

 

Nous voici donc à l'intérieur de cet aven, après avoir descendu un long escalier  (220 marches)... Ce que j'ai entouré sur la photo ci-dessus, c'est un mannequin à taille humaine qui descend par une échelle par l'entrée naturelle de cet aven. Vous comprenez peut être ainsi mieux ce que j'appelais "un trou" !

 

aven 1919


Pour faire un petit historique, cet aven a été inventé (c'est-à-dire découvert) par Robert de Joly en 1935. Peut-être avez-vous l'habitude de la spéléologie, mais pour moi qui n'y connais rien, je suis très impressionnée ! Imaginez vous cet homme qui descend par une petite échelle dans ce trou noir pour la première fois...

Quelques chiffres vous donneront la mesure de cet aven : la hauteur de cette salle (la visite grand public s'étend sur 3 salles, la première étant celle-ci avec l'ouverture naturelle) est de 30 mètres ! Ce dont vous aurez du mal à vous rendre compte sur les photos, c'est que cette salle est longue de 125 mètres et large de 90 mètres !

 

aven 1936

 

Il fait très sombre dans l'aven (d'où la faible qualité des photos !) et la température y est d'environ 12°C (pour vous donner une petite idée, dehors il faisait une bonne trentaine de degrés ! alors manteau obligatoire ! mais j'ai trouvé que c'était plutôt agréable comme fraîcheur ...).

 

aven 1954

 

C'est l'heure de la première minute scientifique de ce billet. Je cite ici le site web de l'aven d'Orgnac :

 

Il y a environ 6 millions d'années, la partie profonde de la grotte était occupée par une rivière souterraine qui a creusé une galerie dans la roche calcaire. Le dernier arrêt de la visite permettra d'admirer cette galerie originelle. Si l'eau peut creuser de tels volumes souterrains c'est parce que le calcaire est légèrement soluble dans l'eau. Les eaux de pluie, enrichies en gaz carbonique par leur passage dans les sols, deviennent corrosives et élargissent les nombreuses fissures, pour la plupart invisibles, qui affectent la roche.
La forme des stalagmites est parfois à l'origine de leur nom : les " piles d'assiettes ". On ne les trouve que sous les plafonds les plus hauts car leur forme est liée à l'écrasement des gouttes sur le sommet de la stalagmite. Si les gouttes tombent de moins haut, leur vitesse est moindre et les stalagmites ont des formes différentes : ce sont les " cierges " d'une grande finesse.

 

aven 1965

 

J'ai vraiment apprécié cette excursion, que j'ai trouvé très dépaysante. La nature fait vraiment des choses incroyables... Certes, il fait très sombre, mais les lumières installées nous permettait de prendre mesure de l'immensité de la cavité et de la diversité des formes qui s'y trouvaient, par exemple (ci-dessous) ce qui est nommé le "buffet d'orgues", un ensemble stupéfiant de stalagmites. Au centre vous apercevez (difficilement, je vous l'accorde) une urne : il s'agit de l'urne funéraire de l'inventeur de l'aven d'Orgnac, Robert de Joly.

 

aven 1969

 

La visite continue donc sur deux autres salles (vous pouvez voir ci-dessous les escaliers qui s'enfoncent plus profondément...). En effet, si la première salle est à 55 mètres sous terre, on descend dans la troisième jusqu'à 120 mètres !

 

aven 1991

 

Permettez moi une seconde minute scientifique (toujours tirée du site web officiel)

Si les gouttes d'eau restent suffisamment longtemps au plafond avant de tomber, elles y déposent du calcaire et forment des stalactites. Si elles ruissellent sur une paroi inclinée, elles déposent des filets de calcaires qui s'empilent pour former des draperies. Certaines sont translucides car elles sont très fines. La calcite qui forme les draperies est naturellement blanche et transparente. Les teintes, de l'ocre au brun, sont dues à des argiles, des oxydes de fer et de la matière organique que l'eau a rencontré et déplacé lors de son infiltration à travers la masse calcaire.

 

Voici un exemple de draperies... Impressionnant, n'est-ce pas ?

 

aven 2054

 

Les matières et les formes sont aussi remarquables et très différentes :

 

aven 1926

 

aven 1976


aven 2014

 

Puis après cette visite d'une heure, nous sommes remontés (avec un ascenceur ^^) à la surface ... et à la chaleur !

 


 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

elisa cham 16/08/2011 20:16


Ce n'est pas l'urnes ou se trouve les cendres de Robert de Joly, mais son père .


Meha 19/08/2010 17:51


Quelle balade! Tu en as pris plein les yeux et nous aussi du coup grâce à tes photos. Merci de nous les faire partager!


Artemis 29/08/2010 11:55



Mais de rien, avec grand plaisir Meha !



clinchamps marie-hélène 13/08/2010 12:15


Merci Artémis, c'était vraiment intéressant et m'a rappelé d'excellents souvenirs ! Ce qui m'impressionne le plus dans ces gouffres (comme Padirac), c'est le nombre de milliers ou même millions
d'années qu'il a fallu pour construire ces merveilles !!!!


Artemis 29/08/2010 11:55



Oh oui, c'est très impressionnant !!!